Connectez-vous S'inscrire
Corinne Girardot
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

ISO 9001/14001


Ces deux normes sont régulièrement invoquées dans les processus de labellisation comme des briques de base de la conformité avec la qualité et l'environnement. Elles constituent parfois les premiers pas vers une labellisation plus spécialisée.



ISO 9001/14001

L'organisaiton

L'iso est l'organisation mondiale de normalisation.

L'iSO 9001(version 9001:2015) est la référence en matière de management de la qualité et la norme la plus utilisée dans les entreprises de toute taille. Elle peut donner lieu à certification par un tiers indépendant ou procéder par audits internes, voir par des audits clients.
L'intérêt de la norme, voire de la certification, est d'assurer les clients que l'entreprise respecte certaines obligations. Or, en matière de RSE, cette norme va concerner le respect de la vie privée, les obligations concernant les salariés, l'accessibilité, et autres obligations qui participent pleinement à ce que l'entreprise puisse se prévaloir d'avoir un comportement responsable.

L'ISO 14001 (version 14001 : 2015) est la norme qui concerne les systèmes de management environnementaux. Elle est directement reliée au pilier environnement du développement durable. Le but est d'améliorer la performance environnementale au bénéfice des clients, des salariés, des parties prenantes et de la performance de l'entreprise.

En dehors de ces piliers qui constituent un repère facile pour les autres acteurs de l'économie, il y a des normes ISO dédiées comme l'ISO/AWI 22483 pour le tourisme et services connexes, ou l'indispensable ISO 26000 pour la responsabilité sociétale.

L'implantation

Elle est mondiale, elle se retrouve sur les présentations de tout type de services et produits. Les entreprises labellisées se comptent par millier car ces normes certifiées sont souvent la condition sine qua non pour participer à des appels d'offres ou des projets.

Les critères

Il n'y a pas nécessairement de critères figés, notamment pour la norme 14001. Ce sont les résultats qui permettent d'établir si la démarche est conforme. Pour la 9001, le respect des réglementations légales sert de base de travail.
 

L'identification par les clients

Le contenu de ces normes est inconnu pour une grande partie du public. Certes ils identifient l'entreprise comme respectant des règles et ayant subi des contrôles mais ils ne connaissent pas toujours les résultats. Pour les investisseurs, ces données sont plus explicites. Elles font partie des rapports annuels et sont surveillées.
C'est pourquoi certains labels vont pouvoir, sur la base de ces normes, ajouter des critères spécifiques et trouver une "marque" qui permette une diffusion et une identification plus claire pour les consommateurs.

Le coût

Le premier des coûts de la normalisation ISO est .... l'achat de la norme elle même !
Ensuite, l'entreprise évaluera les coûts des évolutions et de la certification qui varie en fonction de la complexité du dossier.
Ce n'est pas gratuit, mais beaucoup d'entreprises intègrent ces normalisation au titre d'investissements assez rapidement rentables par l'ouverture aux marchés qu'elles procurent.

Le bilan RSE

Sur la norme 9001, il est dans une certaine transparence que l'entreprise affiche par rapport à la volonté de respecter des obligations et viser une amélioration continue de la valeur ajoutée proposée au client.
Sur la norme 14001, le lien est directement celui de la performance énergétique et la gestion optimisée des ressources.
 

Infos pratiques




WebDécideur | RGPD / DPD | Ethique / RSE | Ecosystème