Connectez-vous S'inscrire
Corinne Girardot
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Telecom SudParis - Idemia - empreinte Biodigital


À l’issue d’un contrat de collaboration de 18 mois, Télécom SudParis et IDEMIA, le leader mondial de l’identité augmentée, ont finalisé la conception d’un lecteur biométrique sans contact, s’appuyant sur un brevet déposé par deux chercheurs de Télécom SudParis. Son transfert technologique vers IDEMIA vient de s’achever.



Carnot et medias

https://www.carnot-tsn.fr/biodigital-technologie-falsifications-identite/
IDEMIA est le poids lourd de la reconnaissance Biométrique qui fait la une en ce moment avec son annonce de reconnaissance par empreinte pour la carte bancaire à la Société Générale.
L’annonce Biodigital est bien reportée sur le site de IDEMIA mais il n’y a aucune mention complémentaire concernant leur stratégie R&D, laquelle je suppose relève quasiment du secret défense.
Le qui a fait quoi n’est pas clair.
Le brevet des chercheurs concerne l’identification par l’empreinte sous-cutanée et les pores de sudation, ce qui permet de détecter les fausses empreintes.
L’apport de IDEMIA étant essentiellement constitué de l’algorithme d’évaluation ? c’est ce que semble dire cette phrase.
« L’étroite coopération entre Télécom SudParis et IDEMIA, durant laquelle le groupe a notamment fourni un algorithme d’évaluation et constitué une base de données pour son évaluation, »
Donc IDEMIA a fourni aux chercheurs Telecom SudParis les moyens d’éprouver et évaluer leur innovation.
 
Un transfert de technologies peut répondre à un besoin d’une entreprise il n’y a pas forcément besoin d’une création purement spécifique.

Idemia


Anglais


Falsification empreintes




WebDécideur | RGPD / DPD | Ethique / RSE | Ecosystème