Connectez-vous S'inscrire
Corinne Girardot
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tourisme et Handicap / Destination pour Tous


Ces 2 marques d'état identifient les établissements ou les territoires qui mettent en place des mesures concrètes pour rendre accessible aux touristes victimes de déficiences auditive, mentale, moteur ou visuelle.



Logos marques Tourisme & Handicap Destination pour Tous
Logos marques Tourisme & Handicap Destination pour Tous

L'organisation.

L'association Tourisme et Handicap est en charge d'aider la Direction Générale des Entreprises (DGE) dans la promotion et le déploiement des deux marques d'Etat. L'association doit sensibiliser les professionnels, communiquer, et activer des dispositifs de promotion pour favoriser l'accueil des publics en situation de handicap.
L'association est financée par ses membres et par différents ministères et agences.
Le label Tourisme et Handicap existe depuis 2001et l'association intervient également au niveau européen. Il concerne les hébergements, l'information touristique, les loisirs, la restauration et les visites.
La marque "Destination pour tous" s'adresse aux territoires et a été créée en 2013. Elle s'adresse aux territoires ayant développé les offres relatives à au moins 2 des handicaps et s'engageant a élargir leurs offres aux autres handicaps. Elle a notamment été attribuée à Amiens seulement deux ans après le début de la procédure.
 

L'implantation

L'association a les moyens d'avoir une représentation nationale, voire européenne. Elle organise des forums, participe à des salons, organise des trophées et journées nationales. Au delà des personnes en situation de handicap, ces marques sont aussi de plus en plus assimilées à des facilités en matière d'accessibilité pour les seniors notamment.
L'entrée en vigueur de la loi du 11 février 2005 prévoyant que tout ERP (Etablissement Recevant du Public) doit être accessible au 1er janvier 2015 ne change pas grand chose à l'intérêt du label. En effet, compte tenu des défaillances constatées dans la mise en oeuvre de cette loi, il reste utile de pouvoir identifier les sites qui prennent en compte les 4 handicaps courants.
Pour les établissements qui arborent le label, c'est aussi un moyen de signaler leur engagement aux autorités de contrôle car il ne faut pas oublier qu'un site non accessible encourt sa fermeture ou une amende de 45 000 euros.
5 500 établissements sont labellisés en juin 2018.

Les critères

La démarche est volontaire et les critères, à la différence de la loi, sont destinés à valoriser une vraie envie de recevoir des personnes en situation de handicap et non seulement de leur apporter l'accessibilité due au titre des obligations légales.
L'établissement doit s'engager au moins sur deux des 4 handicaps.
Les critères sont répartis en éléments d'un tronc commun valable pour tous types d'établissements puis un cahier des charges spécifique pour l'activité. Chaque établissement a donc a minima deux cahiers des charges à respecter. Tous les cas sont pris en considération, de la visite d'entreprise à la yourte, et de la montgolfière à la fromagerie.
Les évaluations sont réalisées par des binômes de compétences touristiques et handicap et le label est obtenu pour 5 ans.
Pour un hébergement, il faut notamment prévoir une visite guidée des lieux pour le repérage des nouveaux arrivants, une signalétique normalisée, un marquage des portes très clair pour l'identification des chambres, des éclairages dans les armoires ou des contrastes élevés dans l'aménagement, des télécommandes adaptées, etc.

A priori, les critères peuvent sembler purement techniques, mais le fait d'afficher une volonté d'accueil impose en fait une formation des personnels, une information et un niveau d'attention aux besoins qui font des sites labellisés des endroits où la discrimination n'a pas lieu d'être.
A ce titre, le label déborde de la stricte observance de la loi.
A priori, le label doit permettre également d'évoluer plus rapidement que le législateur ne pourrait le prévoir. Ainsi, il y a un dispositif de création de nouveau cahier des charges qui passe par la DI(R)ECCTE puis la DGE pour aboutir à une nouvelle grille d'évaluation.

Dans le cadre de la marque Destination pour Tous, les critères intègrent la notion de séjour prolongé inclusif pour tous, habitants du territoire ou visiteurs extérieurs.
A noter qu'en 2018, le dispositif est simplifié car trop peu de destinations réussissaient en remplir toutes les obligations.  Les critères sont réduits de 6 à 3 et l'accompagnement ministériel est renforcé. Le label est gradué en niveau bronze, argent et or pour permettre une progression. La marque est valable 5 ans. Le territoire doit répondre à un appel à projet pour entamer sa démarche de labellisation.
 

L'identification par les clients

Les logos bleus sont facilement identifiables et le nombre d'établissements déjà labellisés garantit une certaine visibilité.
Toutefois, il n'est pas certain que le grand public fasse la différence entre Tourisme et Handicap et Destination pour Tous.
Les associations de soutien aux aidants ou handicapés sont les meilleurs prescripteurs des établissements qui répondent aux attentes des touristes seuls ou accompagnés.
De manière générale, ces marques d'état peuvent entraîner des interrogations par rapport à la marque générique Qualité Tourisme dont on pourrait s'attendre à ce qu'elle englobe l'accessibilité.

Le coût

Une grande partie du processus est dématérialisé au travers d'une plateforme.
Les règles d'usage stipulent que le droit d'usage de la marque est consenti à titre gratuit. Toutefois, des frais de déplacement peuvent être demandés pour les évaluateurs.

Le bilan RSE

Bien que la non discrimination doit un élément important de la RSE, la présentation du label Tourisme et Handicap s'attache davantage à la technique. Le label Destination pour tous porte par contre des valeurs plus marquées de vivre le tourisme en harmonie dans le territoire et les efforts à l'adresse des touristes doivent profiter au quotidien des habitants.

Mention officielle :
L’objectif de la marque « Destination Pour Tous » est de valoriser une destination touristique permettant un séjour prolongé inclusif pour tous, habitants du territoire ou visiteurs extérieurs, tenant compte de toutes les situations de handicap, notamment le handicap physique, sensoriel, cognitif, mental ou psychique, le polyhandicap, le trouble de santé invalidant et le handicap de la langue mais également la perte d’autonomie liée à l’âge, les entraves au déplacement liées à la situation familiale, et proposant des activités ou prestations touristiques prenant en compte l’ensemble des demandes et des besoins des vacanciers en matière de répit, de loisirs, de culture  et d’accompagnement, notamment dans les aspects de la vie quotidienne et les déplacements.

Le label Destination pour tous n'est pas réalisable sans un support politique important et il met en évidence la nécessaire concertation entre diverses parties prenantes pour qu'au sein d'un périmètre géographique donné, tous les acteurs agissent dans le même sens.

Infos pratiques

Association Tourisme et Handicap http://www.tourisme-handicaps.org/association/
Vouloir accueillir les personnes en situation de handicap et non pas seulement pouvoir
La marque Tourisme et Handicap https://www.entreprises.gouv.fr/marques-nationales-tourisme/fonctionnement-tourisme-handicap-0

La marque Destination pour tous  https://www.entreprises.gouv.fr/marques-nationales-tourisme/territoire-labellise-destination-pour-tous
 



WebDécideur | RGPD / DPD | Ethique / RSE | Ecosystème